La montée en compétences est essentielle pour prospérer sur le marché d’aujourd’hui. Vos collaborateur·trices possèdent-ils·elles les compétences les plus demandées pour les années à venir ?

L’impact de la pandémie a amené le secteur de la formation et du développement à évoluer plus rapidement que prévu. Pour être pleinement préparé·es, les leaders de l’apprentissage doivent s’assurer que leurs collaborateur·trices soient équipé·es des compétences de demain.

Alors que les « machines intelligentes » continuent de prendre en charge ce qui était autrefois des tâches humaines, beaucoup craignent que l’automatisation ne mette en péril de nombreux emplois. C’est pourtant vrai. Les postes dans des domaines tels que la saisie de données, la comptabilité et le soutien administratif sont de moins en moins demandés à mesure que l’automatisation et la digitalisation sur le lieu de travail augmentent.

D’ailleurs, le rapport Future of Jobs 2020 prédit que d’ici 2025, l’automatisation et une nouvelle division du travail entre les humains et les machines perturberont 85 millions d’emplois dans le monde. Le point positif par contre, est que 97 millions d’emplois seront également créés d’ici là. Il est donc impératif que, dès maintenant, les entreprises réévaluent les compétences qu’elles recherchent chez leurs collaborateur·trices dans le but de garder une longueur d’avance. Après tout, les entreprises les plus compétitives seront celles qui choisiront de requalifier et de perfectionner leurs collaborateur·trices actuel·les.

La montée en compétences en tant que nécessité pour la formation

Dans le nouveau monde du travail, les entreprises considèrent leurs talents comme une ressource renouvelable et créent davantage d’opportunités dans le but de les garder. Mais pourquoi cela ? C’est ainsi que les collaborateur·trices peuvent être doté·es de compétences adéquates à la réussite de leurs fonctions actuelles et futures.

Les grandes entreprises telles que JPMorgan Chase, Amazon et PWC ont d’ailleurs dépensé plus de 500 millions de dollars uniquement pour la formation de perfectionnement. Il est donc indéniable de dire que le renforcement des compétences devient plus que jamais une priorité absolue.

Lorsque LinkedIn Learning a demandé aux professionnel·les de la formation et du développement du monde entier quel était leur objectif principal pour leurs programmes de formation et de développement en 2021, 59% d’entre eux·elles ont déclaré qu’il s’agissait de perfectionnement et de requalification. C’est une augmentation de 15% depuis juin 2020 ! De ce fait, si la montée en compétences ne fait toujours pas partie de votre programme de formation et de développement de 2021, essayez de reconsidérer vos idées. Investir dans les compétences de vos collaborateur·trices les aidera non seulement à développer des compétences utiles à l’avenir, mais les soutiendra aussi dans leur développement professionnel continu.

La question culminante est donc : de quelles compétences les rôles émergents auront-ils le plus besoin ? Quels sont les bons ensembles de compétences que les collaborateur·trices devraient acquérir et posséder ? Voici les compétences les plus recherchées qui redéfinissent le travail d’aujourd’hui :

 

1. Gestion du changement

S’il y a une chose que 2020 nous a apprise, c’est que tout le monde doit être prêt à s’adapter rapidement au changement, puisque la capacité d’évaluer et de prendre des décisions claires à tout moment est essentielle pour ne pas se laisser déborder par la situation.

Cela peut être aussi simple que d’effectuer des ajustements en fonction de nouvelles informations ou encore de rechercher des moyens d’accomplir des tâches plus efficacement. Pour les managers, cela peut se faire en gérant leur équipe à travers le changement et en les accompagnant au fur et à mesure de celui-ci. 

Dans le nouveau monde du travail, les collaborateur·trices devront faire preuve de flexibilité mentale ou de bonne volonté lorsque les méthodes de travail devront changer, même si celles-ci sont toujours efficaces. À l’avenir, la souplesse et la résilience seront des compétences indispensables.


2.
Maîtrise digitale

Au cours des dernières années, la technologie a radicalement changé la façon dont les entreprises fonctionnent et la façon dont les personnes apprennent. C’est pourquoi la maîtrise du digital est officiellement devenue un incontournable pour tout professionnel.

Lorsque nous parlons de maîtrise du digital, nous faisons référence aux compétences dont une personne dispose pour intervenir efficacement dans un monde de plus en plus digital. Cela comprend tous les domaines, de la compréhension de l’utilisation de la suite Microsoft Office à l’intelligence artificielle avancée.

Selon McKinsey, les compétences digitales représentent 70% des compétences dont la croissance est la plus rapide au monde. Et il n’est pas difficile d’en comprendre la raison. Alors que les entreprises continuent d’adopter la technologie digitale pour transformer des services ou des entreprises, chaque collaborateur·trice est censé·e avoir une bonne compréhension des outils technologiques qui lui sont fournis.

À quoi servent donc les outils et plateformes digitales si elles ne peuvent pas être exploitées efficacement ?

 

3. Communication 

Indépendamment de votre métier, de l’endroit où se trouve votre bureau ou de votre secteur d’activité, la réalité reste la même : tout le monde a besoin de compétences en communication. Cela comprend les compétences interpersonnelles et linguistiques.

En plus de faire passer votre message clairement, le perfectionnement de cette compétence minimise aussi les problèmes de communication et les conflits tout en vous permettant de collaborer efficacement avec des collègues locaux·ales et internationaux·ales.

De plus, une bonne maîtrise de la langue (surtout si votre entreprise utilise une langue spécifique dans son activité quotidienne) permet de créer de meilleures relations avec les client·es et d’éviter les lacunes de communication sur le lieu de travail. Aujourd’hui, le travail en distanciel a démontré la forte demande de compétences en communication, les équipes apprenant à mieux écouter et à créer un espace de débat sain, mais plus important encore, s’écouter les un·es les autres.

Sur un plan plus personnel, de solides compétences en communication améliorent la performance au travail, la productivité et l’affirmation de soi. Ce n’est pas étonnant que la communication se classe au troisième rang sur la liste des compétences les plus importantes de LinkedIn Learning en 2021 ! De plus, la consommation de formation de communication a augmenté de 1585% en 2020 par rapport à 2019.


4. La narration 

Nous savons ce que vous en pensez. La narration ? En quoi est-ce important dans mon travail ?

Dans n’importe quel cadre professionnel, les collaborateur·trices doivent souvent partager leurs réflexions sur un sujet ou une question spécifique. C’est à ce moment-là que la narration entre en jeu.

Étant donné que les humain·es sont plus réceptif·ves aux histoires qu’aux faits ou aux données simples, les histoires elles, nous aident à nous identifier, à faire preuve d’empathie et à nous en souvenir. Elles donnent un sens, créent un contexte et suscite un but. De plus, les entreprises reconnaissent à quel point cette compétence est formidable.

Pensez simplement à Steve Jobs qui présente un nouvel iPhone, ou à un·e fonctionnaire du gouvernement exposant l’état de la nation. Pour stimuler leur public, les dirigeant·es et les managers utilisent souvent cette technique précieuse dans le but d’accroître leur influence.

Mais cela ne signifie pas que la narration est réservée aux leaders. Tout·e collaborateur·trice en a tout autant besoin lorsqu’il participe à des réunions, présente des résultats, persuade un·e dirigeant·e de suivre une ligne de conduite particulière, ou même fait une vente ou un argumentaire.

Que ce soit devant une seule personne ou un public de 100 personnes, être capable de convaincre et d’influencer est vital sur le marché professionnel d’aujourd’hui.

 

5. Un état d’esprit de croissance

Actuellement, il faut avoir un état d’esprit de croissance pour prospérer sur le lieu de travail. Cet état d’esprit signifie que vous êtes persuadé·e que vos capacités peuvent être bâties et développées au fil du temps.

De plus, les collaborateur·trices sont plus susceptibles de relever les défis, de prendre des risques et d’utiliser les retours pour apprendre de leurs échecs et de leurs erreurs. Cela peut également les aider à être plus créatif·ves, car ils·elles seront plus susceptibles de rechercher constamment des solutions.

En fin de compte, votre réussite dépendra de votre volonté à rester ouvert·e d’esprit, à être curieux·euse, à développer de nouvelles compétences ainsi qu’à aborder des tâches difficiles.


Lancez-vous dans l’avenir dès aujourd’hui !

L’apprentissage de nouvelles compétences permet d’avoir plus d’opportunités, et même certaines que vous n’aviez pas imaginées. Dans le cadre de l’amélioration des compétences de votre personnel (ou même de vous-même), il est important de noter que les compétences sur lesquelles vous devriez vous axer, seront celles qui aideront à stimuler l’innovation et la croissance.

Gardez donc ces cinq compétences clés à l’esprit, ainsi vos collaborateur·rices réussiront et apporteront encore plus de valeur à l’entreprise.

Accélérez votre apprentissage digital ! 

Pour plus d’informations sur les solutions d’apprentissage linguistique de goFLUENT, contactez-nous !

Share This